NOUVÈL CHO

jeudi 21 janvier 2021

Lula dit qu'il a été diagnostiqué avec Covid-19 à Cuba et mis en quarantaine dans le pays

 Dans une note, l'ancien président déclare qu'il s'est déjà remis de la maladie et qu'il n'a pas eu besoin d'être hospitalisé; il a également reçu un diagnostic de bronchopneumonie. Lula raconte que, afin de préserver la famille, il a décidé de parler du diagnostic juste après son arrivée au Brésil, qui a eu lieu mercredi (20).


L'ancien président Lula (PT) a annoncé jeudi (21) qu'il avait été diagnostiqué avec Covid-19 à Cuba et qu'il était mis en quarantaine dans le pays, où il était arrivé le 21 décembre. Dans une note, il a déclaré qu'il n'avait pas besoin d'être hospitalisé et qu'il se remettait déjà de la maladie causée par le coronavirus.



À Cuba, Lula a également subi un scanner, qui a montré des lésions pulmonaires - selon le communiqué officiel, elles étaient compatibles avec la "bronchopneumonie associée au Covid-19".


La bronchopneumonie est une inflammation des bronches, tandis que la pneumonie est une infection qui s'installe dans les poumons. Habituellement causée par des bactéries plus courantes, la bronchopneumonie est généralement plus bénigne.


L'ancien président s'est rendu à Cuba avec un entourage qui comptait au total neuf personnes, et à peine une a eu un résultat positif pour le coronavirus. Le seul à être hospitalisé était l'écrivain Fernando Morais, qui avait des complications pulmonaires.


Dans la déclaration, Lula a en outre déclaré "qu'il avait décidé de communiquer la maladie juste à son arrivée au Brésil pour préserver sa famille et celle des autres infectés". Il est rentré à São Paulo ce mercredi (20).


Diagnostic de Covid-19


Selon le communiqué, Lula s'est rendu à Cuba fin décembre pour les enregistrements d'un documentaire. Il a voyagé avec sa femme, la sociologue Rosangela da Silva, connue sous le nom de Janja, et sept autres personnes. Avant de se lancer et toujours au Brésil, tout le monde avait subi des tests de type RT-PCR.


Le 21 décembre, à leur arrivée à Cuba, ils ont subi le même test, qui n'a révélé aucune infection. Cependant, cinq jours plus tard, suivant les protocoles de test des voyageurs cubains, tout le monde a dû répéter le test, qui a finalement trouvé des résultats positifs pour Covid-19. À peine un journaliste accompagnant le groupe n'était pas contaminé.


Dans la déclaration, Lula a remercié pour le "dévouement des professionnels de la santé et du système de santé publique cubain". Il a également précisé que le médecin et ancien ministre de la Santé Alexandre Padilha a accompagné l'évolution de la maladie "en contact direct et quotidien avec des médecins cubains".

Aucun commentaire:

Publier un commentaire