NOUVÈL CHO

jeudi 21 janvier 2021

Le juge d'instruction dans l'affaire de Maître Dorval, victime de menaces, dénonce l'ANAMAH.

Renord Régis est bel et bien en Haïti, confirme l'association des magistrats haïtiens (ANAMAH), mais il est menacé.


Le conseil d'administration de l'Association nationale des magistrats haïtiens (ANAMAH), dans un communiqué de presse, dit prendre acte avec la plus grande indignation que son vice-président,

l'instructeur de la magistrature Renord RÉGIS, se trouve dans le collimateur de bandits non identifiés.


«Récemment, quittant son bureau à son domicile, son véhicule a fait l'objet d'attaques violentes, au plus tard hier soir, des personnes sinistres menaçaient d'anéantir sa famille, l'obligeant à prendre des dispositions pour assurer la sécurité. de son ", lit cette note.


L'ANAMAH informe tout le monde que les informations circulant sur les réseaux sociaux laissant croire que le magistrat Renord Régis a quitté le pays sont totalement fausses. Le juge est en Haïti et exerce des activités liées à son cabinet.


Le conseil d'administration de l'ANAMAH réaffirme son plein soutien à son vice-président, exhorte les autorités policières à prendre les mesures appropriées pour contrecarrer les desseins macabres d'individus qui tentent d'anéantir le moindre désir d'indépendance du pouvoir judiciaire, il les exhorte en outre à être particulièrement vigilants en ce qui concerne la sécurité des juges d'instruction chargés des affaires sensibles, comme c'est le cas avec le juge RÉGIS


En fin de compte, le Directoire invite, dans cette note, les magistrats à la plus grande prudence tout en les exhortant à ne pas se laisser intimider par le tamtam lugubre des voyous.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire