NOUVÈL CHO

Affichage des articles dont le libellé est migrasyon. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est migrasyon. Afficher tous les articles

samedi 6 février 2021

février 06, 2021

La République dominicaine au cours de l'année 2020, a rapatrié 23 664 citoyens haïtiens vivant dans ce pays, sans aucune personnalité juridique.

La Direction générale de l'immigration de la République dominicaine a révélé qu'au cours de l'année 2020, l'agence a rapatrié 23 724 étrangers, dont 23 664 citoyens haïtiens vivant dans ce pays, sans aucune personnalité juridique. Outre la majorité haïtienne, ils étaient également citoyens de 18 autres pays, dont l'Albanie, l'Algérie, la Chine, la Grenade, le Canada, la Colombie, le Brésil, la Géorgie, Cuba, le Venezuela, les États-Unis, le Nigéria, le Mexique, Trinité-et-Tobago, l'Ukraine. , L'Espagne et la Bulgarie.



Saint-Domingue, 4 février 2021. - Plus de 20 000 étrangers vivant illégalement en République dominicaine, dont 90% d'Haïtiens, ont été renvoyés dans leur pays d'origine en 2020.

Le journal dominicain L’Estien Diario, citant la Direction générale de l’immigration, a rapporté cette information. Ce dernier a également révélé que 7 147 autres citoyens de différents pays ont été empêchés d'entrer sur le territoire dominicain l'année dernière parce qu'ils ne se conformaient pas aux exigences de la loi 285-04 régissant le système national d'immigration.

L’Organisation de l’immigration a déclaré dans son rapport que de nombreux étrangers qui avaient été renvoyés du territoire dominicain l’année dernière ont participé à diverses activités productives, sans avoir obtenu de documents ni l’autorisation de rester dans le pays.

Ils comprennent des citoyens de 19 pays, dont la grande majorité sont des Haïtiens. Ils ont également participé en Albanie, Algérie, Chine, Grenade, Canada, Colombie, Brésil, Géorgie, Cuba, Venezuela, États-Unis, Nigéria, Mexique, Trinité-et-Tobago, Ukraine, Espagne et Bulgarie.

Les statistiques d'immigration révèlent également que l'année dernière, pendant la pandémie, environ 217 668 étrangers sont rentrés volontairement dans leur pays d'origine, la plus grande proportion d'Haïtiens se déplaçant par voie terrestre.

D'autres ont réussi à atteindre leur pays d'origine sur des vols humanitaires des autorités dominicaines.

À la fin de l'année dernière, la direction générale de l'immigration a renforcé les contrôles d'immigration et les opérations de rapatriement dans plusieurs provinces de la République dominicaine. Pendant cette période, des dizaines de citoyens haïtiens ont été emprisonnés et renvoyés dans leur pays parce qu'ils n'avaient pas de titre de séjour.


lundi 18 janvier 2021

janvier 18, 2021

Ayiti - FLASH: TPS ak DACA, aksè nan rezidans pèmanan anba Joe Biden


Nan yon entèvyou ak rezo panyòl Ameriken Univision, Vis Prezidan Kamala Harris te di "[...] Nou gen yon pwojè imigrasyon ke nou pral pote pi devan kòm yon pati nan priyorite nou yo ak ki pral kreye yon avni pou moun yo vin sitwayen Ameriken [. ..] "asire ke li menm ak Prezidan Joe Biden, te planifye pou voye pwopozisyon pou refòm imigrasyon nan Kongrè a pi vit ke posib


Moun k ap viv nan Etazini yo anba "Estati Pwoteksyon Tanporè" (TPS) ki gen ladan prèske 60,000 Ayisyen ak moun ki anba "Aksyon difere pou arive timoun" (DACA ) pral gen yon pas rezidans dirèk pou pèmanan legal, eksplike Vis Prezidan eli Kamala Harris.



"Nou pral amelyore pwosesis la tout antye pou jwenn yon kat vèt epi nou pral asire w ke nou bay moun yon peryòd de tan pou yo ka aplike pou rezidans pandan ke yo ap jere sitwayènte yo."



Selon Vis-prezidans lan, refòm sa a ap gen ladan tou mezi pou akselere demann azil sou fwontyè a ak yon ogmantasyon nan kantite jij ki an chaj nan ka sa yo pou yo ka deside sou ka yo byen vit. Sepandan, Kamala Harris pa t 'bay okenn detay sou modus operandi a ak limite tèt li nan di ke tan ap tann pou rezidans ak sitwayènte yo pral akselere soti nan 13 ane a 8 ane.



Pa gen okenn dat ki pral voye refòm sa a nan Kongrè a te mansyone, Harris te di ke bòdwo a refòm imigrasyon espere nan premye 100 jou yo nan administrasyon l 'yo.

lundi 21 décembre 2020

décembre 21, 2020

Daprè OIM (Òganizasyon Intènasyonal pou Imigrasyon yo) Plizyè ayisyen peri pami plis pase 3 000 moun nan vwayaje pou lòt peyi pandan ane 2020 an malgre kowona viris lan ap fè raj nan mond lan.

Òganizasyon Intènasyonal pou Imigrasyon yo (OIM) rive konte e anrejistre plis pase 3 000 moun ki pèdi lavi nan vwayaje pou lòt peyi nan tout mond lan nan moman an la, anvan 2020 an fini. 


 Se vre nan tout fontyè nan mond lan gen anpil règ   pou respèkte avanw travèse yo, jis pou peyi yo ka   anpeche kowona viris la pwopaje plis, men sa pa   anpeche yon milye imigran, ladan yo gen ayisyen   kap chache yon vi meyè, pa sispann kite lakay yo   e al riske vi yo nan yon vwayaj ki ka detwi lavi yo  nan mitan lanmè. – nan karayib la pou ayisyen yo e  – nan dezè ak nan rak bwa amazòn nan.


Li klè pou nou konnen kantite moun ki peri nan jan de vwayaj sa yo pandan ane 2020 an bese pa rapò ak lòt ane ki pase yo. Men gen lòt wout nan tout wout moun yo konn pran pou yo vwayaje yo ka lanmò yo ogmante, tankou pou pi piti 593 moun te mouri sou wout lil kanari an espay jiska prezan la a an 2020, pandan sete sèlman 210 moun kite mouri an 2019 epi 45 an 2018.


Nan amerik di sid la gen yon ogmantasyon imigran ki mouri lè nap konpare ane avan yo, te gen pou pi piti 104 moun ki te peri – majorite a sete venezyelyen – pandan nan ane avan yo sete pou pi piti 40 moun ki peri.


1 773 moun peri pou pi piti sou wout pou ale an ewòp ane sa a, se wout ewòp la  ki gen plis moun ki mouri ane sa a, se depi an 2014 toujou gen plis moun ki mouri sou wout pou yo al an ewòp, se sa nou toujou konstate depi lè pwojè « Migran ki Disparèt  yo » te kòmanse ap resevwa infòmasyon sou jan de sitiyasyon sa yo.


Anviwon 318 gason, fanm ak timoun pèdi lavi yo sou fontyè etazini ak meksik, nou te konstate prezans anpil imigran ayisyen, e yon lòt bò nan sidès peyi azi, anviwon 245 lòt moun peri – majorite a sete refijye Rohingyas ki tap vwayaje sou lanmè Myanmar ak Bangladesh pou ale Malaisie, Thailande ak Indonesie – epoutan 143 ak 112 lòt moun mouri nan lanmè karayib la.


sourceCentro de Análisis de Datos Mundiales sobre la Migración de la OIM. Correo electrónico: jblack@iom.int. Teléfono: +49 30 278 778 27